LA MALADIETRANSMISSION ( HéRéDITé )LE TRAITEMENT
VIVRE AVEC LA MUCOLES SYMPTOMESCONSEQUENCES
DIAGNOSTICSTATISTIQUES BELGESLES CENTRES

 

LE TRAITEMENT

Le traitement est complexe. Comme à l'heure actuelle il n'est pas possible de guérir définitivement la maladie, le traitement consiste à retarder l'apparition des symptômes et à en alléger les conséquences.

Traitement des problèmes respiratoires

Afin d'éviter ou de traiter les infections pulmonaires et les congestions, le patient recourt à l'aérosol thérapie, à la kinésithérapie respiratoire et aux cures antibiotiques.
Il est capital d'éviter au maximum les infections pulmonaires en drainant les poumons régulièrement afin d'en évacuer les glaires.
Aérosol thérapie : consiste à inhaler 2 à 5 fois par jour un mucolytique (fluidifiant) à l'aide d'un appareil aérosol. Après chaque usage, cet appareil doit être soigneusement nettoyé, désinfecté et séché pour limiter le risque d'infection.
La kinésithérapie respiratoire : Quotidiennement, le patient doit, seul ou avec l'aide d'un kinésithérapeute, « faire » ses exercices de kiné. La kinésithérapie a pour objectif d'évacuer les glaires présentes dans les poumons (drainage) et d'améliorer la condition physique générale du patient.
Les antibiotiques : Pour prévenir et traiter les infections, il faut régulièrement recourir à des cures d'antibiotiques . Celles-ci peuvent être dispensées oralement (bouche) ou via aérosol, mais le plus souvent, il est nécessaire de procéder à des cures intraveineuses. Lors de telles cures, les antibiotiques sont diffusés directement dans la veine par l'intermédiaire d'une perfusion. Cela implique généralement un séjour en milieu hospitalier. Dans certains cas, un traitement à domicile est possible mais au prix d'une organisation exigeante et du respect de mesures d'hygiène très strictes.
Pour réduire le risque d'infection, il est nécessaire de prendre des mesures d'hygiène élémentaires, comme se laver régulièrement les mains et bien nettoyer et sécher le matériel utilisé.

Traitement des problèmes digestifs

A chaque fois que le patient consomme de la nourriture, il faut qu'il absorbe des enzymes pancréatiques pour favoriser la digestion. Afin de combattre les risques de sous-alimentation, il lui est également conseillé de suivre un régime hyper calorique, riche en graisse, de prendre des suppléments de vitamines et des compléments alimentaires. La recherche a prouvé qu'il existe un lien étroit entre l'état nutritionnel du patient et sa fonction respiratoire.

Sport et mouvement

Pratiquer un sport, bouger, faire de l'exercice représentent les conditions nécessaires à l'amélioration et au maintien de la fonction respiratoire. Chez les bébés et les tout petits, jouer permet de bouger tout en s'amusant.

Le suivi dans les centres spécialisés

Une série de grands hôpitaux universitaires disposent d'un centre spécialisé dans le traitement de la mucoviscidose. Les patients et leurs familles peuvent s'y rendre afin de trouver une réponse adéquate aux problèmes liés à la mucoviscidose. Les équipes spécialisées sont pluridisciplinaires. elles se composent de médecins, kinésithérapeutes, personnel infirmier, travailleurs sociaux, diététiciens et psychologues. La finalité des centres est d'améliorer les conditions de vie du patient et d'augmenter son espérance de vie. La recherche internationale a montré que les patients suivis durablement dans de tels centres possèdent une meilleure capacité respiratoire et une meilleure condition physique générale !
Pour un suivi optimal de la maladie, il est nécessaire de se rendre dans un centre spécialisé au moins 3 fois par an pour un contrôle général, et de rencontrer régulièrement les différents membres de l'équipe. Grâce à ces visites et à des examens réguliers, il est possible d'adapter le traitement en fonction des nécessités du patient. Les centres doivent appliquer les méthodes de traitement les plus récentes et sont responsables du dépistage et du diagnostic corrects de la mucoviscidose. Ils collaborent également au Registre National de la Mucoviscidose, un fichier destiné à évaluer la qualité des traitements et à en permettre l'amélioration. Le centre peut travailler en collaboration avec le médecin traitant du patient. Cela permettra à ce dernier de disposer à la fois d'un médecin dans les environs immédiats de son domicile, tout en étant suivi par une équipe de spécialistes.

 

Suivez-nous sur Facebook.

Visiteurs
38ème Boeuf Gras - Jeudi 12/03/20
Week_end MUCO 2019 - 08 & 09 juin
Une idée originale ?
Creation de sites
Quoi de 9? | Evènements | Photos | La maladie | Notre but | Nous aider | L'association | Contact | Liens

© 2020 AMCM - Mentions légales